John Guillermin (1925-2015)

Publié le par lefilmdujour

John Guillermin (1925-2015)
Connu pour plusieurs films spectaculaires comme Le crépuscule des aigles (1965) avec Ursula Andress, George Peppard et James Mason, Alerte à la bombe (1972) avec Charlton Heston et Yvette Mimieux, et surtout La tour infernale (1974) avec Paul Newman, Steve McQueen, William Holden, Fred Astaire et Faye Dunaway, le réalisateur d’origine britannique John Guillermin est décédé le 27 septembre 2015 à l’âge de 89 ans.
John Guillermin avait débuté à la mise en scène dès la fin des années 1940. De sa période anglaise, il convient de retenir Contre-espionnage à Gibraltar (1958), où les Anglais arrivent à tromper l’espionnage allemand en faisant appel à un sosie de Montgomery, et Le jour où l’on dévalisa la Banque d’Angleterre (1960), qui retrace les préparatifs du vol des réserves d’or de la Banque d’Angleterre par les patriotes irlandais au début du XXe siècle.
John Guillermin (1925-2015)
On doit aussi à John Guillermin deux Tarzan (La plus grande aventure de Tarzan, 1959 ; Tarzan aux Indes, 1962), un remake de King Kong (1976) avec Jessica Lange et Jeff Bridges et une adaptation assez réussie d’un roman d’Agatha Christie (Mort sur le Nil, 1978) avec Peter Ustinov, David Niven, Jane Birkin, Mia Farrow et Bette Davis.
Le réalisateur a par ailleurs fait tourner Linda Christian (Tempête des passions, 1956), Stewart Granger et George Sanders (Le crime était signé, 1958), Peter Sellers (Jusqu’au bout, 1960 ; Les femmes du général, 1962), Richard Attenborough (Les canons de Batasi, 1964), Orson Welles (Un cri dans l’ombre, 1968), Robert Vaughn et Ben Gazzara (Le pont de Remagen, 1969) et Lee Van Cleef (El Condor, 1970).
A partir des années 1980, la filmographie de John Guillermin marqua un certain essoufflement avec Sheena, reine de la jungle (1984) et King Kong II (1986) qui fut sa dernière réalisation pour le cinéma.

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article