Mary Healy (1918-2015)

Publié le par lefilmdujour

Miss Nouvelle-Orléans 1935 (ça nous rajeunit pas), chanteuse, artiste de variété, actrice, l’Américaine Mary Healy est décédée le 3 février 2015 à l’âge de 96 ans. Elle avait fait sa première apparition sur grand écran en 1938 dans Josette et Cie d’Allan Dwan et son nom figurait dès l’année suivante sur les affiches de plusieurs films comme La fille du Nord (Lanfield, 1939), une ode à la patineuse norvégienne Sonja Henie, médaille d’or aux Jeux Olympiques d’hiver de 1928, 1932 et 1936, Il épouse sa femme (Del Ruth, 1939), La rançon de la gloire (W. Lang, 1940), où elle entonne la chanson titre, et A cheval Kelly (Foster, 1941).

Mary Healy et Rudy Vallee dans La fille du Nord (1939)

A partir de 1942 toutefois, Mary Healy s’orienta vers la scène et laissa tomber le cinéma. Elle jouera notamment en 1946 à Broadway dans Le tour du monde en 80 jours mis en scène par Orson Welles et mis en musique par Cole Porter.

Mary Healy se produisit aussi à la télévision et en spectacle avec son mari, l’acteur, parolier et chanteur Peter Lind Hayes (1915-1998). On les revit tous deux au cinéma dans le film culte Les 5000 doigts du docteur T (1953) de Roy Rowland. Mary Healy y joue la mère du jeune héros auquel elle impose des leçons de piano et qui fuit la corvée en… rêvant.

Ci-dessous, Mary Healy chante Back to Back dans La fille du Nord :

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article