Les décès de juillet 2014

Publié le par lefilmdujour

Juillet 2014 a vu disparaître la comédienne française Yvette Lebon et les acteurs américains James Garner et James Shigeta. Ont également quitté la scène :

- l’actrice américaine Rosemary Murphy, décédée le 5 juillet à l’âge de 89 ans. Comédienne de théâtre et de télévision, Rosemary Murphy a joué dans une vingtaine de longs métrages pour le cinéma. On la voit notamment face à Gregory Peck dans Du silence et des ombres (1962) de Robert Mulligan (au centre, sur la photo). Rosemary Murphy est également aux génériques de Justice sauvage (1973) de Phil Karlson, Julia (1977) de Fred Zinnemann, September (1985) et Maudite Aphrodite (1997) de Woody Allen.

- le réalisateur français Henri Graziani, décédé le 7 juillet à l’âge de 84 ans. On doit à Henri Graziani l’adaptation cinématographique de Poil de carotte (1972), le célèbre roman de Jules Renard, avec Monique Chaumette et Philippe Noiret. Il avait filmé à nouveau les deux acteurs unis à la ville dans Nous deux (1991).

- l’écrivain et acteur français Yann Andréa, dernier compagnon de Marguerite Duras, décédé le 10 juillet 2014 à l’âge de 61 ans. Yann Andréa avait joué aux côtés de Bulle Ogier dans Agatha et les lectures illimitées (1981), long métrage signé par la romancière, puis interprété L’homme-atlantique dans le moyen métrage du même nom et prêté sa voix à Dialogue de Rome (1982), un documentaire de Marguerite Duras. Le rôle de Yann Andréa dans Cet amour-là (Dayan, 2001) est joué par Aymeric Demarigny face à Jeanne Moreau/Marguerite Duras.

- l’actrice Zohra Sehgal, "la vieille dame du cinéma indien", décédée le 10 juillet 2014 à l’âge de 102 ans. Zohra Sehgal avait débuté comme danseuse dans les années 1930 avant de devenir chorégraphe. Au générique de La ville basse (1946) de Chetan Anand (Grand Prix du Festival de Cannes), on l’a notamment vue dans la série TV britannique Doctor Who dans les années 1960 et dans des films comme Les turbans rouges (Annakin, 1966) aux côtés de Yul Brynner, Le guru (Ivory, 1969), Le consul honoraire (Mackenzie, 1983), The Mystic Masseur (Merchant, 2001), Joue-la comme Beckham (Chadha, 2002), New-York Masala (Advani, 2003), Veer-Zaara (Chopra, 2004) ou Saawariya (Bhansali, 2007).

- la chanteuse et comédienne américaine Elaine Stritch, décédée le17 juillet 2014 à l’âge de 88 ans. Actrice à Broadway, à la scène et à la télévision, Elaine Stritch a joué une vingtaine de rôles pour le grand écran. La France la connaît essentiellement pour sa prestation dans Providence (1977) qu'Alain Resnais (grand amateur de comédie musicale) avait distribué comme un quintette musical « dont Ellen Burnstyn serait le violon, Dirk Bogarde le piano, David Warner l'alto, John Gielgud le violoncelle, Elaine Stritch la contrebasse », rappelait Jean-Luc Douin dans Le Monde du 3 décembre 2003.

Son plus beau rôle au grand écran lui a été fourni par Woody Allen dans l'élégiaque September (1987) où elle joue la mère de Mia Farrow (photo ci-dessus). Le réalisateur l'emploiera à nouveau dans Escrocs mais pas trop (2000). On a également vu Elaine Stritch dans Terre sans pardon (1956) de Rudolph Mate, L’adieu aux armes (1957) de Charles Vidor, Vacances à Paris (1958) de Blake Edwards, Cocoon, le retour (1988) de Daniel Petrie et Un automne à New York (1999) de Joan Chen.

- l’acteur, réalisateur et chanteur autrichien Dietmar Schönherr, décédé le 18 juillet 2014 à l’âge de 88 ans. Veuf de l’actrice et chanteuse Vivi Bach disparue en 2013, Dietmar Schönherr, vedette de la série TV de science-fiction Commando spatial – La fantastique aventure du vaisseau Orion, a joué dans plus de soixante-dix longs métrages tournés pour le cinéma entre 1944 et 2006. Il avait acquis une grande popularité outre-Rhin grâce à Carnaval des passions (1955) de Willy Birgel. Dans les années 1960, Dietmar Schönherr avait participé à de nombreux thrillers et films d’aventures plus ou moins inspirés des romans d’Edgar Wallace.

- l’actrice américaine Skye McCole Bartusiak, décédée le 19 juillet 2014 à l’âge de 21 ans. Elle était surtout connue pour avoir joué la fille de Mel Gibson dans The Patriot (1999) de Roland Emmerich. On l’avait aussi vue dans Pas un mot… (2001) de Gary Fleder ou Boogeyman (2005) de Stephen Kay.

- l’acteur espagnol Alex Angulo, décédé le 20 juillet 2014 à l’âge de 61 ans dans un accident de voiture. Au cinéma, Alex Angulo s’était fait remarquer dans les œuvres de son compatriote Alex de la Iglesia Action mutante (1991) et Le jour de la bête (1995) (photo ci-dessus). Dans ce dernier film, il incarne le curé qui a décodé les Évangiles et déterminé le jour de naissance de l’Antéchrist… On a également vu Alex Angulo dans En chair et en os (1997) de Pedro Almodovar et dans Le labyrinthe de Pan (2005) de Guillermo del Toro.

- l’actrice anglaise Dora Bryan, décédée le 23 juillet 2014 à l’âge de 91 ans. Comédienne de théâtre, de télévision et de cinéma, Dora Bryan avait débuté sa carrière cinématographique à la fin des années 1940 (Huit heures de sursis, Carol Reed, 1947 ; Première désillusion, David Lean, 1948). Détentrice d’un BAFTA (l’équivalent britannique des César) de meilleure actrice pour son rôle de mère alcoolique de Rita Tushingham dans Un goût de miel (Richardson, 1961), Dora Bryan avait joué dans une soixantaine de films pour le grand écran.

- l’acteur et réalisateur français Thierry Redler, décédé le 26 juillet 2014 à l’âge de 56 ans. Surtout connu pour le rôle de Marc dans la célèbre sitcom des années 1990 Les filles d’à côté, Thierry Redler avait écrit et mis en scène plusieurs téléfilms, documentaires et pièces de théâtre. Sur grand écran, on l’avait notamment vu dans Laura, les ombres de l’été (1979) de David Hamilton, La classe de neige (1998) de Claude Miller et Banlieue 13 : ultimatum (2008) de Patrick Alessandrin.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article