Joan Lorring (1926-2014)

Publié le par lefilmdujour

Joan Lorring (1926-2014)
Nommée pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa prestation face à Bette Davis dans Le blé est vert (1944) d’Irving Rapper, l’actrice américaine Joan Lorring est décédée le 30 mai 2014 à l’âge de 88 ans.
La jeune femme, qui avait démarré sa carrière à la radio, avait débuté au cinéma un an plus tôt dans Âmes russes (1943) de Gregory Ratoff. Dans Le blé est vert, Bette Davis interprète une institutrice d’un petit village de mineurs au Pays de Galles qui surmonte toutes les difficultés pour permettre à l’un des jeunes du village d'entrer à Oxford. Joan Lorring y incarne la demoiselle à qui le jeune homme a fait un enfant et qui menace de briser l’avenir du (futur) universitaire…
Joan Lorring (1926-2014)
On vit aussi l'actrice face à Peter Lorre dans les excellents films noirs Three Strangers (Negulesco, 1945) (photo ci-contre) et The Verdict (Siegel, 1946).
Après quelques seconds rôles sans grande envergure, Joan Lorring figura encore aux génériques de deux films de Joseph Losey tournés en Europe : Un homme à détruire (1951) et La grande nuit (1951). Par la suite, déçue sans doute par la tournure prise par sa carrière cinématographique, l’actrice se produisit essentiellement sur scène et sur le petit écran jusqu’à la fin des années 1970. On ne la revit sur grand écran qu’en épouse de Cameron Mitchell dans Un flic se rebiffe (1973) de Burt Lancaster et Roland Kibbee.

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article