Henning Carlsen (1927-2014)

Publié le par lefilmdujour

Surtout connu pour La faim (1966), adaptation du roman autobiographique de l’écrivain norvégien Knut Hamsun qui valut à son acteur principal, Per Oscarsson, le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes, le réalisateur danois Henning Carlsen est décédé le 30 mai 2014 à l’âge de 86 ans.

Avant La faim, qui suit un écrivain en proie à des hallucinations qui sombre progressivement dans la misère et la folie, Henning Carlsen avait notamment signé des films publicitaires et des documentaires, ainsi qu’un réquisitoire contre la ségrégation raciale en Afrique du Sud (Dilemme, 1962, d'après le roman de Nadine Gordimer).

Après le succès de La faim, le réalisateur passa à un registre plus léger avec le burlesque et érotique Sophie de six à neuf (1967) et deux actrices bergmaniennes à l’affiche (Harriet Anderson et Eva Dahlbeck), ou la comédie populaire Comment faire partie de l’orchestre ? (1972).

En 1974, le cinéaste danois avait fait tourner Bulle Ogier, Bernadette Lafont, Jean Rochefort, Daniel Ceccaldi et André Dussolier dans Un divorce heureux, également présenté à Cannes.

Parmi ses autres films, on citera Un rire sous la neige (1978) qui traite de la crise des années 1930 et qui connut un certain retentissement au Danemark, La bourse ou la vie (1982), une œuvre autobiographique réalisée juste après l’éviction de Carlsen de la direction du prestigieux cinéma Dagmar Theatret de Copenhague où il avait succédé à Dreyer en 1968, Gauguin, le loup dans le soleil (1985) avec Donald Sutherland dans le rôle-titre et Deux plumes vertes (1995), nouvelle adaptation d’un roman de Hamsun.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article