Marco Perrin (1927-2014)

Publié le par lefilmdujour

Marco Perrin (1927-2014)
Avec le décès de l’acteur Marco Perrin, disparu le 17 février 2014 à l’âge de 87 ans, c’est un solide second rôle du cinéma français, avec une cinquantaine de longs métrages à son actif, qui s’en est allé. Egalement célèbre à la scène (avec de multiples participations au fameux Au théâtre ce soir), Marco Perrin avait fait quelques figurations sur grand écran avant de jouer un propriétaire de magasin dans Adieu Philippine (1960) de Jacques Rozier. On le retrouva en curé dans Le vieil homme et l’enfant (1966) de Claude Berri, puis en résistant dans L’armée des ombres (1969) de Jean-Pierre Melville.
Marco Perrin (1927-2014)
C’est surtout au cours des années 70 que la faconde, l’accent méridional et la moustache de Marco Perrin peuplent le cinéma populaire français. Interprétant tantôt les hommes sympathiques, tantôt les personnages détestables, il joue pour Pierre Richard (Les malheurs d’Alfred, 1971), Jean Yanne (Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, 1972 ; Moi y’en a vouloir des sous, 1972 ; Je te tiens, tu me tiens par la barbichette, 1978), Bertrand Blier (Les valseuses, 1973, photo ci-dessus face à Gérard Depardieu ; Buffet froid, 1979), Pierre Tchernia (La gueule de l’autre, 1979)... Marco Perrin est également aux génériques de L’affaire Dominici (Bernard-Aubert, 1972), Flic Story (Deray, 1975), L’homme pressé (Molinaro, 1976), Le gendarme et les extraterrestres (Girault, 1978), La soupe aux choux (Girault, 1981), etc.
Comme tous les acteurs au fort potentiel comique, Marco Perrin a également participé à son lot de nanars bien français : On est venu là pour s’éclater (1979), Belles, blondes et bronzées (1981) et On n’est pas sorti de l’auberge (1982) de Max Pecas, Voulez-vous un bébé Nobel ? (Pouret, 1980), Prends ta Rolls et va pointer (Balducci, 1980), Comment draguer toutes les filles (Vocoret, 1981).
Atteint d’hémiplégie en 1983 suite à un AVC, Marco Perrin avait alors abandonné sa carrière d’acteur. En 2010, il avait participé à un documentaire retraçant son parcours professionnel.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article