James Gandolfini (1961-2013)

Publié le par lefilmdujour

James Gandolfini (1961-2013)
Immortalisé par son interprétation durant huit saisons de Tony Soprano dans la série TV culte Les Soprano, l’acteur américain James Gandolfini, qui a également joué au cinéma dans une quarantaine de longs métrages, a succombé d’une crise cardiaque le 19 juin 2013 à l’âge de 51 ans.
James Gandolfini avait fait ses débuts sur les planches à Broadway en 1992 et s’était consacré au cinéma à partir de 1993, année où on le repère en tueur à gages dans True Romance de Tony Scott, et où il n’hésite pas à donner une raclée mémorable à Patricia Arquette... Avec Tony Scott, il tournera d’ailleurs à quatre reprises (Le dernier samaritain, 1991, dans un rôle non crédité ; True Romance ; USS Alabama, 1995 ; L’attaque du métro 123, 1998).
James Gandolfini (1961-2013)
Longtemps cantonné aux seconds rôles, James Gandolfini fut à l’affiche de cinq films avec John Travolta (Get Shorty, 1995, de Barry Sonnenfeld ; She’s so Lovely, 1996, Nick Cassavetes ; Préjudice, 1998, Steven Zaillian ; Cœurs perdus, 2006, Todd Robinson ; L’attaque du métro 123). Mais on l’a aussi vu chez Alain Corneau (Le nouveau monde, 1994), Sidney Lumet (Dans l’ombre de Manhattan, 1996), Joel Schumacher (8 mm, 1998), Joel et Ethan Coen (The Barber, 2001), Andrew Dominik (Cogan, 2012)…
Ces dernières années, James Gandolfini avait incarné le personnage principal de Welcome to the Rileys (2009) de Jake Scott, le directeur de la CIA dans Zero Dark Thirty (2012) de Kathryn Bigelow, et, aux côtés de Tom Hardy, le patron de bar aux prises avec la mafia tchétchène dans l'excellent Quand vient la nuit (2014) de Michael Roskam, son dernier rôle sur grand écran.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article